Assistant, Assistante juridique

Assistant, Assistante juridique

Rentrée 2022
Inscription encore possible

Je prends RDV

Rendez-vous personnalisé
 Venez échanger avec notre équipe !

Demandez un rendez-vous

Intéressé par Elije ?
Téléchargez le dossier de candidature

Je candidate

Vous souhaitez évoluer dans la sphère du droit tout en passant par une formation juridique courte ?
Le métier d’assistante juridique est le poste idéal qui réunit ces conditions et qui vous apportera plusieurs possibilités d’évolution au cours de votre carrière.
Missions, compétences, formation, débouchés, vous allez tout savoir sur ce métier.

Le métier d’assistant(e) juridique

L’assistant juridique de par sa spécialisation exerce sa fonction auprès d’avocats, d’huissiers, de notaires mais également au sein du service juridique, service des ressources humaines d’une entreprise. 
Il a deux sortes de missions : des fonctions de secrétariat pure et dure et une fonction juridique :

  • Sa fonction juridique
    • L’assistant juridique a des connaissances en droit qui vont lui permettre de pouvoir préparer les dossiers en rassemblant des documents nécessaires à la prise de décisions.
    • Il va être amené à rédiger et mettre en forme des actes comme des assignations, des notes de synthèses, des compte-rendus de dossier.
    • Il accomplit une grande partie de la veille documentaires des textes de loi : jurisprudence, articles….
    • Si l’assistant juridique travaille en entreprise, il sera amené à se spécialiser dans tout ce qui est relatif au droit du travail, au droit commercial et au droit des sociétés.
       
Admission en bachelor - Elije école de droit et d'intelligence juridique à Paris
  • Sa fonction de secrétariat :
    • L’assistant juridique de par l’essence même de son métier va assurer les tâches traditionnelles d’un secrétaire telles que l’accueil, la gestion du planning et des déplacements des juristes, de leurs courriers, il saisit les lettres qui lui sont dictées et peut se voir rédiger par lui-même des courriers courants ou des projets de réponse.

L’assistant juridique maîtrise les outils de la bureautique ainsi que les bases de données. 
Il gère bien sur le standard et la relation client en toute discrétion et confidentialité.
 

Les compétences pour devenir assistant(e) juridique

L’assistant juridique doit avoir de nombreuses qualités pour assurer son métier à la perfection car il incarne la base d’un cabinet juridique. Toute l’organisation repose sur les tâches qu’il doit accomplir ce qui maintient l’équilibre et la bonne gestion d’un cabinet d’avocats, études notariales, huissiers ou encore les entreprises.
L’assistant juridique doit donc être polyvalent et avoir : 

  • Le sens de l’accueil
  • Un bon sens relationnel
  • Une Bonne présentation
  • Une parfaite Organisation
  • De la Rigueur 
  • L’Esprit d’initiative
  • De la Réactivité
  • De la Curiosité : avoir un suivi de la législation qui évolue quotidiennement
  • Une Maîtrise des outils informatiques : traitement de texte, tableur, messagerie et agenda électroniques,
  • Une Connaissance du langage et du vocabulaire juridique
  • Bonne capacités écrites et orales
  • Les Acquisitions de bases solides dans les matières du droit
  • La Maîtrise de plusieurs langues 
  • Connaître le fonctionnement des instance juridiques
     

La formation pour devenir assistant(e) juridique

Pour exercer la profession d’assistant juridique, il est nécessaire d’avoir une double compétence en secrétariat classique et dans le domaine du droit.
En plus des formations classiques au secrétariat, plusieurs parcours BAC+2 et BAC+3 préparent à ce métier : 

  • Le BTS Assistant de gestion et le BTS Assistant de manager forment une base solide car ils permettent d’avoir une formation complète en gestion administrative. Il est nécessaire d’associer une formation juridique supplémentaire à ce cursus.
  • DUT Carrières juridiques : une formation en deux ans accompagnée d’un stage en entreprise de plusieurs semaines. Les cours enseignés portent sur le droit, la gestion en entreprise, la communication… 
  • Licence Professionnelle Activités juridiques avec une spécialisation assistant juridique : Vous pouvez accéder à ce cursus en ayant obtenu auparavant un BAC+2. Vous vous perfectionnerez dans la recherche documentaire, le droit, les outils informatiques du domaine juridique, la communication juridique…
  • DEUST Assistant juridique : Il s’agit d’une formation universitaire de BAC+2 avec une alternance possible en seconde année.
  • Bachelor de Droit et Business que propose l’école de droit ELIJE à Paris : Elle a pour objectif de transmettre aux étudiants une forte culture juridique, une maîtrise du raisonnement juridique, une compréhension du monde de l’entreprise, une connaissance approfondie des nouvelles technologies digitales, une valorisation des compétences personnelles et relationnelles qui sont la base pour réussir dans son parcours professionnel.

Le Bachelor d'Elije est formation professionnalisante qui permet à l’étudiant de pouvoir associer son apprentissage théorique avec une alternance qui lui permet d’acquérir une expérience professionnelle, de mettre un pied dans le monde du travail, d’élargir son réseau professionnel et de l’aider à couvrir les frais de l’école.

Salaire et évolutions de carrière

La profession d’assistant juridique ne connaît pas la crise puisque les débouchés sont multiples et les besoins sont importants : 88 % des titulaires du Titre d’Assistant(e) Juridique du Réseau Vidal sont ainsi en poste à l’issue de leur formation.

Le salaire d’un assistant juridique peut varier en fonction de son niveau d’études, son expérience, sa spécialisation, l’endroit où il travaille etc.

Le salaire d'un secrétaire juridique débutant est de l'ordre de 1 800 € brut par mois. Après quelques années d’expérience, sa rémunération augmente pour atteindre autour des 2500€ brut par mois et en fin de carrière il peut toucher jusqu’à 3500€ brut par mois.

Il est possible selon le lieu où il exerce d’obtenir en plus de son salaire des primes d’intéressement et / ou de participation, un variable qui lui est propre etc… ainsi que des avantages sociaux comme les tickets restaurants, le comité d’entreprise, le télétravail etc.

En ce qui concerne l’évolution de carrière de l’assistant juridique plusieurs options s’offrent à lui selon l’endroit où il travaille:

  • S’il exerce dans une étude ou un cabinet, il peut évoluer vers des postes de clerc d’huissier ou clerc de notaire en passant des examens professionnels.
  • S’il est embauché dans une entreprise, il peut se spécialiser dans divers domaines comme celui du contentieux ou bien devenir juriste en droit des sociétés grâce à un tutorat de proximité.
  • Il peut évoluer vers une carrière de greffier ou intégrer la fonction publique en passant des concours administratifs
  • Il peut également choisir de devenir indépendant et de se mettre à son compte.

Bien évidemment, en choisissant d’évoluer au cours de sa carrière, le salaire qu’il percevra augmentera en conséquence.

Intéressé par Elije ?

 Il vous suffit de télécharger notre brochure pour découvrir l'école et ses formations et notre dossier de candidature pour candidater. 

 

Je candidate !
Admissions : Elije - école de droit et d'Intelligence Juridique à Paris